Contrairement aux hémorroïdes internes, les hemorroides externes peuvent être douloureuses, voire très douloureuses. A cause de la douleur, le confort de vie du patient va se dégrader. C’est pour cela qu’il faut consulter un médecin si vous êtes touché par l’un ou plusieurs des symptômes. Découvrez quelques conseils pour soulager vos hémorroïdes externes.

Apaiser les douleurs occasionnées par les hemorroides externes

Les hemorroides externes sont des veines gonflées dans la région anale. Ce trouble fréquent est surtout causé par une pression excessive sur le rectum, voilà pourquoi il est conseillé d’adopter une bonne hygiène de vie comme ne pas s’asseoir ou se mettre debout trop longtemps ou encore de porter des objets lourds. A noter que cette pression excessive va engendrer une augmentation de la quantité de sang dans les veines, ce qui va ensuite provoquer leur étirement et leur rupture. Quand vous sentez une douleur, des démangeaisons ou une sensation de brûlure sur la zone affectée, il est conseillé de prendre aussitôt des bains apaisants. On entend par bain apaisant, un bain chaud durant 15 à 20 minutes. Vous pouvez le pratiquer en trois fois par jour ou après chaque selle. Les bains de siège sont aussi recommandés. Vous pouvez aussi appliquer de la vaseline avant d’aller aux toilettes, et ce afin de diminuer la pression sur les muscles du rectum et de faciliter la sortie des selles. Les crèmes et les huiles essentielles ainsi que le miel et le vinaigre de cidre sont utilisés comme étant des anesthésiants. Ils ont ainsi la capacité de diminuer la douleur et l’inflammation, mais aussi d’apaiser les démangeaisons. Quand vous avez mal, pensez aussi à placer de la glace sur la zone douloureuse. Ce geste aide à diminuer le gonflement et la douleur.

Hemorroides externes, que faire quand la douleur est intense ?

Quand la douleur occasionnée par les hemorroides externes devient intense ou incommodante, l’idéal serait de le calmer avec un médicament analgésique ou antalgique pris par voie orale. Cela fait partie des traitements oraux. Avant de prendre un médicament, il est conseillé de toujours demander l’avis d’un médecin. Pour les femmes enceintes, les anti-inflammatoires sont contre-indiqués. Ce médicament est à remplacer par des phlébotropes. Attention, les produits médicamenteux à la benzocaïne et à l’hydrocortisone ne doivent pas être pris plus d’une semaine même s’il n’y a aucun changement. Ces médicaments sont déconseillés pour ceux qui souffrent d’une infection locale. L’ibuprofène comme l’aspirine sont aussi déconseillés, à cause du fait qu’ils peuvent accroître les saignements.

Traitement d’urgence des hemorroides externes

La chirurgie est la meilleure solution pour traiter d’urgence les hemorroides externes thrombosées. A noter qu’à ce stade, les hémorroïdes sont très douloureuses. L’intervention chirurgicale doit être effectuée dans les 72h après l’apparition des premiers symptômes. Elle se déroule sous anesthésie locale ou bien générale. Elle consiste à enlever une petite région de peau autour de l’anus. Cette chirurgie va diminuer le risque de récidive. L’intervention a toujours lieu dans les urgences des hôpitaux ou bien dans une clinique.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.